news

Les propriétés pharmaceutiques du pin maritime

Le pin des landes encore appelé pin maritime Pinus Pinaster est un bel exemple de forêt cultivée 100% « Made in France ».

Implanté progressivement depuis la fin du 18ième siècle, il a permis grâce aux Frères Desbiey, à Brémontier puis Chrambrelent et enfin Napoléon III de fixer les dunes menacées par le vent et l’océan. La forêt est passée de 250 000 hectares à aujourd’hui 897 000 hectares de pin maritime exclusivement sur 1 166 000 hectares de forêt de Gascogne et représente aujourd’hui le plus grand massif forestier d’Europe.

Utilisé depuis longtemps pour récupérer la résine par une opération appelée gemmage, le pin des landes dispose également d’autres atouts très intéressants.

C’est ainsi qu’on le retrouve dans les produits ménagers pour son odeur évoquant la pureté et la propreté, dans des pastilles pour apaiser les maux de gorges dès 1927. Mais toutes les parties de ce conifère sont utiles :

  • De l’écorce du pin maritime, on tire un puissant anti-oxydant appelé le Pycnogénol.

Ce principe actif riche à 70% en flavonoïdes possède des propriétés anti-âge, veinotoniques, et anti-inflammatoires. C’est ainsi qu’on le retrouve dans la composition de cosmétiques ou encore dans des compléments alimentaires (Laboratoire Pharma Nord, Onatera…) pour ses vertus hypotensives, hypocholestérolémiante, antirhumatismale, de prévention/ correction diabète

  • De la graine, une huile nourrissante riche en vitamine E et phytostérol retrouvée dans la gamme de cosmétique Océopin
  • Des aiguilles, on extrait l’huile essentielle de térébenthine à propriétés anti-douleurs musculaires et articulaires, capable d’oxygéner l’organisme. A la station thermale de Dax sont réalisées des douches térébenthinées pour calmer les douleurs des genoux, mains, hanches, dos
  • Les bourgeons du pin maritime soulagent les troubles respiratoires en gemmothérapie (Laboratoire Herbiolys)

Enfin une nouvelle thérapie la sylvothérapie (vient du latin silva qui signifie « forêt »), jouissant d’un statut officiel au Japon sous le nom local de « shinrin-yoku  » ce qui se traduit par « bain de forêt », se développe dans la forêt des Landes avec le pin maritime. Ce dernier possède une énergie très maternelle et auprès de lui vous devriez ressentir un amour pur et inconditionnel. Au bout de quelques minutes passés à ces côtés, votre connexion à la nature s’élève. Actuellement des médecins sont en cours d’étude pour utiliser ces bienfaits chez des patients Alzheimer.

Ainsi le pin des Landes nous montre combien il est important à préserver et à entretenir tant pour l’utilisation de son bois, la préservation du littoral et de la forêt des Landes que pour ces propriétés chimiques et olfactives dont j’en suis certaine il nous reste bien d’autres encore à découvrir.

Alexandra MAJDANSKI,

Docteur en pharmacie, phytothérapeute

Bibliographie :

-Flore de Roger Blais

-www.mediaforest.net, communauté de commune Mimizan 2008

-https://gralon.net/articles/sante-et-beaute/medecine-douce/article-phytotherapie

-https://thierrysouccar/sante/info/le-pycnogenol-quest-ce-que-cest-2362

-https://oceopin.com

-http://www.psychologies.com/Therapies/Developpement-personnel/Epanouissement/Livres/Ces-arbres-qui-nous-veulent-du-bien de Laurence Monce (Dunod)